diplômés de programmes non agréés

La FCAFP a travaillé en collaboration avec ses organismes membres, les gouvernements provinciaux et le gouvernement du Canada à élaborer des procédures pour évaluer les titres de compétences des candidats formés à l'étranger ou ayant obtenu leur diplôme au Canada d’un programme d'études universitaires non agréé par le BCAF. Ces procédures qui ont été adoptées par chaque organisme réglementaire au Canada comprennent une évaluation des études complétées par le candidat, de sa formation et de son expérience afin de déterminer s’ils satisfont aux exigences de compétences prévues dans les Normes de certification.


Pour être admissible à l’enregistrement, le candidat doit répondre aux exigences minimales suivantes:

  1. • Être diplômé d'un programme de premier cycle de quatre ans en sciences ou l'équivalent

  2. • Démontrer qu'il/elle possède les compétences prévues dans les Normes de certification en vigueur.

  3. • Faire la preuve d'un engagement envers le professionnalisme.

  4. • Avoir accumulé l’expérience de travail requise par l'organisme de réglementation auquel il a adressé sa demande.


Les candidats formés à l'étranger ou diplômés de programmes non agréés au Canada peuvent consulter le manuel détaillé sur le processus d’évaluation des titres de compétence préparé à leur intention. Ce manuel indique toutes les exigences et les procédures pour soumettre une demande. Pour plus d’information, veuillez consulter la présentation Credential Assessment Process - the Pathway to Becoming an RPF (https://www.youtube.com/watch?v=G8W1cjTuRW4).


Dans ce processus de demande, le candidat doit s’adresser en tout premier lieu à l'organisme réglementaire de la province où il ou elle souhaite exercer la profession de forestier. Une fois que le candidat est admis dans le processus, l'évaluation de ses titres de compétences est confiée à un comité d'évaluateurs indépendant, conformément à la procédure acceptée à l’échelle nationale pour évaluer les titres de compétence (décrite dans le Manuel du candidat). La FCAFP convoque les comités sur une base semestrielle. Le groupe fournit un rapport d'évaluation à l'organisme de réglementation choisi qui prend alors la décision d’admettre ou non le candidat à l’exercice de la profession.